dcsimg
Fenestrulina ( French )
provided by wikipedia FR
Fenestrulina est un genre d'ectoproctes, bryozoaire formant des colonies encroutantes[1], de la famille des Microporellidae, classée dans l'ordre Cheilostomatida. Ces organismes contribuent, modestement, à la filtration de l'eau et au stockage du carbone. Ce genre est assez ubiquiste, trouvé des eaux tempérées à très froides (en zone polaire, antarctique notamment[2],[3]), en passant par les eaux tropicales (ex : Fenestrulina commensalis découverte au Brésil à 5-10 m de profondeur en 2008).

Certaine espèces comme Fenestrulina delicia ont été introduites hors de leur aire naturelle de répartition (introduite en Europe dans ce cas).

on en connait quelques espèces fossiles[4]

Liste des espèces

Cette section est vide, insuffisamment détaillée ou incomplète. Votre aide est la bienvenue ! Comment faire ?

Références taxinomiques


Notes et références

  1. Barnes, D. K. A., & Clarke, A. (1998). The ecology of an assemblage dominant: the encrusting bryozoan Fenestrulina rugula. Invertebr. Biol, 117, 331-340.
  2. Barnes D.K. (2008). A benthic richness hotspot in the Southern Ocean : slope and shelf cryptic benthos of Shag Rocks. Antarctic Science, 20(3), 263-270.
  3. Quirin Schiermeier (2017) | http://www.nature.com/news/artificial-warming-trial-reveals-striking-sea-floor-changes-1.22543 Artificial warming trial reveals striking sea-floor changes Researchers deliberately heated up a slice of the Antarctic sea bed to see how ecosystems responded] | Nature, 31 aout 2017 | URL : http://www.nature.com/news/artificial-warming-trial-reveals-striking-sea-floor-changes-1.22543
  4. Bock P (2013). Recent and Fossil Bryozoa: Fenestrulina Jullien, 1888.
  5. Alvarez J.A (1992) Fenestrulina asturiasensis sp. nov.(Bryozoa: Cheilostomida) from the northern coast of the Iberian Peninsula. Journal of the Marine Biological Association of the United Kingdom, 72(3), 727-730 |résumé.
  6. Alvarez J.A (1993). Fenestrulina barrosoi sp. nov.(Bryozoa: Cheilostomida) with a review of the genus Fenestrulina on the Iberian Peninsula. Journal of the Marine Biological Association of the United Kingdom, 73(4), 831-835.
  7. Vieira, L. M., & Stampar, S. N. (2014). A new Fenestrulina (Bryozoa, Cheilostomata) commensal with tube-dwelling anemones (Cnidaria, Ceriantharia) in the tropical southwestern Atlantic. Zootaxa, 3780(2), 365-374 |URL:https://www.researchgate.net/profile/Sergio_Stampar/publication/260966241_A_new_Fenestrulina_Bryozoa_Cheilostomata_commensal_with_tube-dwelling_anemones_Cnidaria_Ceriantharia_in_the_tropical_southwestern_Atlantic/links/54be9dad0cf2f6bf4e0381b1.pdf.
  8. Gordon, D. P. (1971). Zooidal budding in the cheilostomatous bryozoan Fenestrulina malusii var. thyreophora. New Zealand Journal of Marine and Freshwater Research, 5(3-4), 453-460 | URL:http://www.tandfonline.com/doi/pdf/10.1080/00288330.1971.9515397

Sur les autres projets Wikimedia :

license
cc-by-sa-3.0
copyright
Auteurs et éditeurs de Wikipedia
original
visit source
partner site
wikipedia FR
ID
68dd1378fcf86b7f99e6b5b9908373f9
Fenestrulina: Brief Summary ( French )
provided by wikipedia FR
Fenestrulina est un genre d'ectoproctes, bryozoaire formant des colonies encroutantes, de la famille des Microporellidae, classée dans l'ordre Cheilostomatida. Ces organismes contribuent, modestement, à la filtration de l'eau et au stockage du carbone. Ce genre est assez ubiquiste, trouvé des eaux tempérées à très froides (en zone polaire, antarctique notamment,), en passant par les eaux tropicales (ex : Fenestrulina commensalis découverte au Brésil à 5-10 m de profondeur en 2008).

Certaine espèces comme Fenestrulina delicia ont été introduites hors de leur aire naturelle de répartition (introduite en Europe dans ce cas).

on en connait quelques espèces fossiles

license
cc-by-sa-3.0
copyright
Auteurs et éditeurs de Wikipedia
original
visit source
partner site
wikipedia FR
ID
56ad88818987376b2e462c8e23753988