Collection image

Papillons de jardin

Last updated almost 3 years ago

Noé Conservation a pour mission la sauvegarde de la biodiversité par des programmes d’éducation (faire évoluer les comportements à moyen terme) et de conservation sur le terrain (prévenir la disparition d’éléments clés de la diversité biologique à court terme), dans l’espace francophone. Noé conservation, avec le Muséum national d’Histoire naturelle, a conçu, développé et met en œuvre depuis 2006 « l’Observatoire de la Biodiversité des Jardins », mobilisant le grand public pour un suivi sur le long terme et à l’échelle nationale de l’évolution des populations de papillons communs, et s’est depuis élargi aux Escargots et Limaces (2009) ainsi qu’aux Coléoptères (2010). L’Observatoire de la Biodiversité des Jardins (OBJ) est une initiative de Noé Conservation et du Muséum national d’Histoire naturelle (MNHN) (dans le cadre du programme Vigie-Nature). Ce programme comprend également le suivi et l’animation du projet PROPAGE (PROtocole PApillons GEstionnaire), protocole défini par le Muséum national d’Histoire naturelle, dont l’objectif est de mobiliser les gestionnaires d’espaces dans le suivi des populations de papillons communs. Les résultats issus de l’application de ce protocole se présentent sous forme d’un indicateur de la qualité écologique du site prospecté, fournissant ainsi au gestionnaire un outil d’aide à la décision pour des pratiques favorables à la biodiversité. Depuis 2009, Noé Conservation met en place un réseau de « Relais de l’Observatoire » : des associations ou collectivités qui diffusent et relayent en région les informations sur l’Observatoire de la Biodiversité des Jardins, et incitent les jardiniers à adopter des pratiques de jardinage écologique. Noé conservation met également en œuvre des programmes de conservation de la biodiversité : - le programme « Prairies et pollinisateurs », qui a pour objectif la sauvegarde des espèces de lépidoptères et de leurs milieux de vie ; - le programme « Eaux Douces » qui a pour objectif d’enrayer la disparition des zones humides et d’y favoriser l’accueil de la biodiversité des milieux aquatiques. Last indexed February 1, 2012